Pascale CHABANEL est née à LYON le 9 novembre 1968.

De famille Nîmoise elle vivra et s’inspirera de cette délicieuse ville pour s’épanouir.

Aujourd’hui elle vit entre Théoule Sur Mer, sur la Côte d’Azur, c’est là qu’elle s’inspire de la lumière, et sa belle ville Romaine Nîmes, ou elle trouve tant de Bonheur avec l’Amour de sa famille.

« Je vais mourir en créant ! Tant que l’énergie m’inspirera »…

Je dépeins la vie en couleur pour ne plus voir la société en perte de sens.

Passionnée par les voyages, elle fera le tour du monde avec ses enfants pour s’enrichir de lieux magiques et spirituels.

Elle voue un Amour démesuré à ses parents et à ses enfants, vous l’avez bien compris !

Elle écrira en 2008, un livre de 1000 pages, il lui servira de thérapie dans un virage de sa vie privée. « Du plus loin que je me souvienne » Elle le garde précieusement au fond d’un tiroir…

2021, année de bouleversements, de chocs émotionnels, la création s’impose à elle. Le choix de la peinture et du sujet sont limpides … la femme !…une évidence🌹

Puis, quelques toiles pour sa future exposition « LE RETOUR AUX SOURCES ». Sous l’influance toromachie.

Par-ci par-là, sa foi qui ressort…

Et pourquoi pas…l’influence de son papa, antiquaire collectionneur d’objets japonais du XVIIIe siècle … vient à naître quelques œuvres, des plus étonnantes…

Travail de l’inconscient, son destin entrevoit la lumière, et sa foi l’innonde d’émotions, acte libérateur et moyen de survie…

Elle vous éclaboussera de peintures enivrantes.

Pascale à toujours aimé crayonner, à 20 ans elle donne plus de place à la peinture, Elle patine, écrit, elle dessine, elle design ses meubles, elle dessine des salles de bains et des cuisines à n’en plus finir…

Autodidacte, sauvage dans la vie, elle n’aime pas vraiment partager ses moments de peinture, elle est insomniaque, cela lui donne ce pouvoir, celui d’être imparfaite dans ses réalisations nocturnes…

Chaque toile sort de son âme, sans cesse retouchée car le plus dur pour elle, c’est de poser son pinceau ou son couteau, pour arriver à la signature, et se dire c’est fin !
Mais au fond d’elle même, elle voudrait que ça ne se termine jamais….

Et là, souvent, très souvent elle repasse, rajoute et continue a faire vibrer sa toile de son énergie sans fin ….

Son rêve d’artiste ?

Peindre tous les jours sans contrainte, sous le soleil des tropiques…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s